Les varices

31/12/2014

Les varices sont un phénomène très fréquent touchant jusqu’à 50% des femmes et 25% des hommes souffrant de symptômes tels que fatigue, douleurs et gonflement des membres inférieurs. Elles peuvent entraîner des ulcères de jambes à un stade plus évolué de la maladie variqueuse.

LES TRAITEMENTS

LA SCLEROSE

A pour principe d’injecter dans la veine dilatée un produit irritant : il s’ensuit un spasme veineux puis un épaississement de la paroi qui évolue rapidement vers l’oblitération : la veine devient alors un cordon fibreux.

Ses inconvénients essentiels sont la durée du traitement et la récidive , en effet , les scléroses, pour etre efficaces et durables, doivent etre répétées régulièrement. Elle s’utilise dans les petites varices diffuses quand il n’y a pas de sources variqueuses ou de varices en dessous. Elle s’utilise aussi pour la sclérose des veines variqueuses invisibles à l’examen, l’injection de produit sclérosant se fait alors sous controle échographique ( sclérose échoguidée). C’est une méthode idéale pour le traitement des varicosités inesthétiques : petites formations variqueuses superficielles rouges ou bleutées, surtout à la face externe de la cuisse.

LE TRAITEMENT CHIRURGICAL

Son principe : Consiste supprimer les voies de reflux anormal du sang veineux par le réseau veineux superficiel :

LE TRONC DE LA VEINE SAPHENE INTERNE est en cause dans la majorité des cas : la saphène interne naît à la cheville, monte le long de la face interne de la jambe, du genou et de la cuisse et se termine au niveau du pli de l’aine, où elle se jette dans la veine fémorale.

LE TRONC DE LA VEINE SAPHENE EXTERNE est en cause dans 15 % des cas. La saphène externe part du côté externe de la cheville et se termine dans le creux du genou.

LES BRANCHES SAPHENE sont , elles aussi, souvent touchées par la maladie variqueuse.

L’ensemble de ces veines superficielles drainant peu de sang quand elles sont saines , peuvent , à fortiori, quand elles sont malades ( varices, veines stagnantes, veines parasites) et qu’elles n’assurent plus aucune circulation sanguine , etre supprimées sans problème.

Les veines profondes assurent normalement le relais à condition de ne pas être obturées par des caillots, à la suite d’une phlébite, par exemple. C’est une éventualité très rare dont l’étude se fait à l’échodoppler et parfois par une radiographie des veines ( phlébographie).

LES ELEMENTS DE L’OPERATION

LA CROSSECTOMIE, clé de l’opération , car elle consiste à débrancher la communication principale entre le réseau superficiel et le réseau profond au niveau du pli de l’aine. Elle permet de fermer la fuite principale.

LA SUPPRESSION DE LA SAPHENE INTERNE ET QUELQUEFOIS DE L’EXTERNE est réalisée par un geste appelé stripping.

LE STRIPPING : par deux petites incisions pratiquées à l’extrémité supérieure et inférieure de la saphène malade, on introduit dans la veine un câble semi-rigide. La veine est fixée sur ce câble et extraite par invagination ou retournement ( comme un doigt de gant). Son avantage est d´etre radical, atraumatique, et d’empecher toute récidive.

LES PHLEBECTOMIES SUPERFICIELLES appelées aussi PHLEBECTOMIES AMBULATOIRES consistent à enlever , par de multiples incisions de quelques millimètres, l’ensemble des veines variqueuses visibles sous la peau. La cicatrisation de ces micro-incisions est très esthétique. La disparition de ces varices est définitive.

STRATÉGIE OPÉRATOIRE

Ces différentes parties chirurgicales seront choisies et associées dans une seule intervention adaptée sur mesure à votre type de maladie variqueuse. C’est la raison pour laquelle, avant l’opération, il est indispensable de réaliser un plan de votre système variqueux ( cartographie) avec l’aide d’un appareil d’écho-doppler qui permet de voir les varices et le sens de circulation veineuse anormal dans vos varices. De la précision de cette cartographie dépendra la précision du choix opératoire.

L’intervention ne doit retirer que les varices ou branches du tronc principal ( veines malades), et les portions malades du tronc principal ( saphène). Le tronc complet de la saphène sera retiré uniquement si il est malade sur toute sa longueur. Ceci est très important car si retirer à l’aveugle une portion veineuse saine est un geste inutile, c’est aussi un geste néfaste du point de vue esthétique ( cela peut faire apparaitre des varicosités de voisinage).

Cet examen permet donc d’optimiser le résultat en évitant de retirer des veines fonctionnelles saines ou des portions de saphène fonctionnelles (chirurgie conservatrice).

L’ANESTHESIE

L’intervention est réalisée sous anesthésie locale ; elle dure environ 1 heure. Il s’agit de l’intervention complète (crossectomie, stripping saphène et phlébectomie superficielle), mais l’anesthésie est réalisée sélectivement sur les différents nerfs du membre inférieur. Ce n’est pas une péridurale , ni une rachianesthésie. Vous pouvez rentrer à votre domicile dans deux heures après l´intervention, quand la jambe est „réveillée“.

L’anesthésie locale est l’anesthésie qui permet au chirurgien d’effectuer l’opération dans les conditions d’efficacité optimale ( saignement minimum, geste atraumatique , positionnement idéal du membre opéré pendant l’opération) et d’assurer au patients les meilleurs garanties d’efficacité ; l’anesthésie locale sera donc toujours fortement conseillée.

Chez le patient anxieux pendant l’opération , l’anxiété est facilement jugulée par des médicaments spécifiques donnés pendant l’intervention.

Il est impossible de réaliser une intervention sur les deux jambes le meme jour car les injections de produits d’anesthésie locale dépasseraient le maximum toxique. Il faut donc attendre environ 24 heures pour que la première dose de produit soit „digérée“ par l’organisme avant de pouvoir réinjecter une deuxième dose pour la deuxième opération.

LE LASER ENDOVEINEUX

Le laser endoveineux est un système polyvalent, facile d’utilisation, permettant de traiter les conséquences de l’insuffisance veineuse. Ce traitement peut être réalisé en ambulatoire, sous anesthésie locale, avec des avantages importants pour les patients :

– Gêne réduite

– Excellents résultats esthétiques

– Retour rapide à une activité normale

LE TRAITEMENT DE LA VEINE GRANDE SAPHENE

Le traitement de l’insuffisance veineuse des membres inférieurs par laser endoveineux, sous contrôle écho-doppler, est simple à exécuter. A la clinique Flebocentrum il est néanmoins réalisé en bloc opératoire stérile pour plus grande sécurité et un meilleur confort du patient

Nécessitant seulement une anesthésie locale, ce traitement offre la solution la moins invasive, la moins traumatisante et la plus esthétique.

Cette technique endovasculaire ne laisse aucune cicatrice et peu de douleur post-opératoire. D’excellents résultats esthétiques ont été observés avec un coût relativement réduit.

L’INTERVENTION

Par un abord percutanée au niveau de la grande saphène, on introduit, à l’aide d’un set d’introduction, une fibre que l’on positionne au niveau de la jonction saphéno-fémorale.

Une fois la fibre correctement positionnée, confirmée par échodoppler et par la visualisation de la lumière rouge de visée au travers de la peau, l’énergie du laser 980mm est délivrée par impulsions de 7W à 15W, entraînant la rétraction et la destruction de la paroi veineuse sans aucun dommage aux tissus environnants.

La veine peut être traitée sur toute sa longueur malade. Après traitement, un contrôle échodoppler confirme la rétraction et l’occlusion de la veine.

La procédure dure environ une heure et le patient peut quitter la clinique 1-2 heures après l´intervention et retourner à ses activités quotidiennes, excepté des épreuves physiques importantes.

Le traitement par Laser Endoveineux n’est pas toujours possible : c’est le médecin qui pose l’indication chirurgicale qui peut dire au patient si, dans son cas, cette méthode est applicable ou pas.

CURRICULUM VITAE of MD. Svatopluk Kašpar, Ph.D.

Posted in Novinky